Archives du 21 mai 2012

La bibliothèque 2.0

Difficile pour un néophyte de savoir ce qu’est une bibliothèque 2.0. Pour faire simple il s’agit de votre bibliothèque sur internet. Peut-être avez-vous déjà entendu parlé de goodreads (Anglais), librarything (Anglais), babelio (Français) ou lecteurs (Français) ? Le principe est assez simple, prenons le cas de Babelio :

©Skyline-Photo

Partagez votre bibliothèque, vos livres préférés ou vos lectures du moment. Découvrez la lecture ou la critique de vos amis. Dénichez vos prochaines lectures. (Babélio)

 Après avoir ouvert un compte, vous commencez à construire votre bibliothèque virtuelle. Vous l’enrichissez en faisant des résumés, des critiques. Vous pouvez aussi notifier aux personnes qui vous suivent, sur Twitter par exemple, où vous en êtes dans votre lecture, en pouvant même mettre une note. Si vous êtes actifs ou bien que vos lectures intéressent les gens, vous pouvez avoir des commentaires.

Et c’est précisément ici que réside tout l’intérêt. La bibliothèque 2.0 transforme le lecteur à la fois en consultant et en créateur. Le processus de « lecture » n’est plus à sens unique ; les usagers participent ainsi à un réseau d’échange d’informations.

Il s’agirait donc d’une version amélioré du « bouche à oreille », sauf qu’ici rien ne se perd ou n’est transformé.

Par ailleurs, ces sites ne possèdent pas seulement un intérêt pour les lecteurs mais aussi pour les bibliothèques. En effet, les critiques et les notes des lecteurs peuvent être une bonne source d’information pour valoriser leur OPAC.

Pour une présentation de la Babelthèque de Babelio vous pouvez lire un de nos précédents billets : Découvrez Babelthèque


Publicités
%d blogueurs aiment cette page :