Archives du blog

Et si votre bibliothèque rejoignait BiblioSésame ?

©BiblioSésame

Le réseau BiblioSésame:

BiblioSésame est un réseau national de bibliothèques publiques qui répondent ensemble à vos questions par courrier électronique. Il a été lancé par la Bpi (Bibliothèque publique d’Information, Centre Pompidou) en 2006.
Nos bibliothécaires conjuguent leurs efforts pour apporter des réponses de qualité, en s’appuyant sur les domaines de compétences de chaque établissement.

Sur son blog BibliobsessionSilvère Mercier, chargé du pilotage du réseau BiblioSésame, vous propose de venir le rencontrer de 10h à 12h sur le stand de la Bibliothèque Publique d’Information lors du Congrès de l’ABF qui se tiendra le 7 juin 2012.

En 2012, le réseau BiblioSésame a la possibilité d’accueillir 14 nouveaux participants.

L’adhésion de votre bibliothèque vous permettrait de « développer les compétences de vos équipes en recherche documentaire« , de « favoriser l’appropriation en interne de vos ressources numériques«  et enfin, « utiliser Facebook pour pratiquer une médiation numérique« .

Si vous et vos équipes êtes intéressés, rendez-vous le 7 juin!

Sources:

Un excellent article de Louis Burle, Conservateur des bibliothèques, conseiller Livre et Lecture auprès de la DRAC  de la région PACA, sur son blog Livre, lecture et numérique, à propos de la bonne utilisation de Facebook dans vos bibliothèques municipales.

Livre, lecture, numérique et bibliothèques

Les réseaux sociaux

Les digital natives (les 15-25 ans actuellement) ont des pratiques culturelles finalement très éloignées de leur aînés, notamment en terme d’appréhension des outils numériques. Il leur est devenu normal, grâce aux outils de partage communautaire et d’expression sociale, de s’exposer (se montrer), sans prendre d’ailleurs la mesure des difficultés potentielles qu’il y a à confier des données personnelles à une entreprise (mais également au vu et au su de tout un chacun). L’identité numérique prend désormais une importance capitale au point que des sociétés offrent la possibilité de nettoyer (et/ou soigner) son apparence numérique.

Chaque internaute développe sa propre identité numérique, qui est un prolongement de soi virtuel. L’un des biais les plus usités pour développer cette identité sont les réseaux sociaux, principalement Facebook. La communauté des utilisateurs de ce site internet a désormais dépassé les 500 millions de membres à l’échelle de la planète. Leur…

View original post 757 mots de plus

Les bibliothèques et réseaux sociaux

Une grande partie des bibliothèques se trouve désormais sur les réseaux sociaux et la vôtre? Le site bibliopedia.fr recense quelque bibliothèques françaises ayant un compte sur des sites de réseaux sociaux (liste non-exhaustive).

En cliquant sur les icônes, vous serez redirigés vers des sites illustrant chaque réseau social.

Facebook est un réseau social qui vous relie à des amis, des collègues de travail…

Pour les amateurs de livres en tous genres. Créez une bibliothèque en ligne pour classer et partager vos lectures favorites.

Calaméo est le site pour publier et partager vos documents avec vos amis et/ou collègues

Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet d’envoyer de brefs messages

Dailymotion, regardez gratuitement des vidéos de qualité

SlideShare est le meilleur moyen de partager des présentations, des documents et des vidéos

Flickr, montrez vos photos et vos vidéos préférées au monde, en toute sécurité …

Youtube permet à des millions d’internautes de découvrir, de regarder et de partager des vidéos

Netvibes, tout ce qui a de l’importance pour vous, en un seul dashboard

Le livre numérique en bibliothèque, expériences du MOTif et réalités.

Empruntez une liseuse numérique !

De plus en plus, la liseuse électronique, connue aussi sous l’anglicisme d’e-book, fait son apparition dans la quotidien des lecteurs et son introduction dans les bibliothèques devient une réalité.

Depuis 2010 les expérimentations se développent dans les bibliothèques municipales. C’est le cas dans les Yvelines et du Val d’Oise où grâce à l’aide du MOTif (Observatoire du Livre et de l’Écrit en Île-de-France), 23 liseuses contenant une sélection d’œuvres, aussi bien du domaine public que de la rentrée littéraire. Ce projet  est poursuivi cette année en Seine Saint Denis.

Une petite vidéo décrit l’expérience de la bibliothèque de Méré dans les Yvelines :

La bibliothèque, le livre numérique, le lecteur par Le MOTif .

On peut proposer aussi l’exemple de la bibliothèque des Chiroux à Liège et celui de la bibliothèque municipale de Sainte-Julie au Québec.

Ces démarches appellent à reconsidérer le travail des bibliothécaires et les rapports avec le livre et les lecteurs. Si l’action, lire, persiste, les modes d’utilisation évoluent.

Les conclusions des différentes expériences restent assez semblables :

  • véritables curiosités et intérêts des lecteurs, aspect pratique ;
  • limite technique et déficit de confort de l’appareil.

Même si le publique reste attaché au livres sous format papier ce service de prêt montrent que les bibliothèques s’adaptent aux évolutions technologiques et c’est aussi un moyen pour eux de s’initier à un nouvel outil. Le prêt de liseuse rentre dans le cadre du service publique aux usagers.

%d blogueurs aiment cette page :